Swann

         

        

       Il est aujourd'hui important d'avoir un chien bien éduqué, d'ailleurs le Code Rural prévoit certains grands principes : tenir son chien en laisse en ville par exemple. Il faut bien savoir que plus tôt l'éducation est commencée, plus rapide sera la progression car il est plus facile à votre compagnon d’apprendre des choses que de lui faire passer les mauvaises habitudes. Pour le chien, contrairement à ce que s'imaginent beaucoup de personnes, il est impossible de ne pas vivre selon un mode hiérarchique.  Soit vous êtes le chef de meute, soit c'est lui. Lorsqu'il quitte sa famille, il quitte une meute hiérarchisée, et lorsqu'il arrive chez ses nouveaux maîtres, il va tout de suite chercher à savoir où sont les limites. Les premières limites à fixer sont les limites de l'espace : il faut lui interdire l'accès à certaines pièces dès la première fois qu'il essaye d'y rentrer.

       Il est impératif que VOUS soyez ce "chef de meute", juste, cohérent, constant dans son comportement et dépourvu de toute ambiguïté dans sa communication. Cette "vie en société" suppose des règles de bonne conduite, la définition des droits et des devoirs de chacun, la définition des actes autorisés et des faits défendus. Sans ces principes de base clairement établis, vous vous exposez à une cohabitation conflictuelle et vouée à la déception et à l'échec.

L'éducation du chien commence ... toujours par l'éducation du maître.

 Utilisez toujours les mêmes commandements, les mêmes intonations.

      -Travaillez toujours votre chien dans le calme : si vous êtes énervé ou si votre élève à quatre pattes commence à vous irriter, arrêtez immédiatement votre séance d'éducation. Récompensez TOUJOURS une action bien faite ou un exercice réussi par une caresse, une intonation de voix gentille, une croquette, ...

Ne soyez donc pas avare de caresses, de récompenses lors de ces premières leçons d'éducation.

 

 

     

ce site a été créé sur www.quomodo.com